La BEI accorde un prêt de 20 M EUR à la biotech Da Volterra.

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé un financement de 20 millions d’euros à la biotech française Da Volterra, pour accélérer son programme de développement clinique visant des infections liées à la résistance aux antibiotiques.

Ce programme concerne « la prévention et le traitement des maladies infectieuses graves et des maladies nosocomiales, dans un contexte lié à la résistance aux antibiotiques », expliquent la BEI et Da Volterra dans un communiqué commun vendredi.

« Ce prêt de la BEI est à la hauteur du défi posé par les bactéries multi-résistantes et les multiples risques infectieux actuels », a souligné la présidente de Da Volterra, Florence Séjourné, citée dans le communiqué.

Le produit le plus avancé de l’entreprise, DAV132, est développé pour prévenir les infections par la bactérie Clostridium difficile et l’émergence de bactéries résistantes chez les patients à risque, par un mécanisme d’action innovant qui protège la flore intestinale des atteintes des antibiotiques.

Le financement de la BEI pour le développement de Da Volterra s’inscrit dans le cadre de l’initiative Horizon 2020 de la Commission européenne.